le blog de tom

la vie et le reste

30 juin 2008

poursuite et sentiments profonds

me voici...
poursuivant mes investigations dans mes pensées profondes... avec ce soir un bouleversement climatique dans ma tête et aussi en mer !!!
Pour ce qui est de ma tête, petite conversation avec la personne qui a bouleversé ma vie depuis quelques jours. Attention, chemin glissant mais rempli de bonheur. Je ne peux résister à l'appel du coeur, de mon coeur qui me dit "vas y, fonce!!!" La vie est courte, profiter des choses qui font du bien.
Je ne vais pas dire que je suis amoureux, j'ai du mal à définir ce mot, surtout avec mon expérience et mon passé. Et pas tout de suite, cela viendra peut-être. Mais j'ose à croire que ce qui se profile à l'horizon peut être un très grand et long moment de ma vie.
Beaucoup de questions vont se poser mais je pense qu'il faut poursuivre et approfondir ces évènements qui font battre le coeur.
Tellement bon et doux, on se sent léger et existé, quoi de plus !!!
La fille, qui m'a fait fondre, m'a envoyé ce soir une chanson par MSN, je vous livre le titre et le chanteur (ça m'a troublé, j'en suis encore tout retourné) : Tired of Being Sorry, Enrique Iglesias. Qu'en dites vous ?
Je me rêve à croire qu'une nouvelle histoire commence... J'en ai tant besoin, elle m'a fait craquer cette fille, c'est terrible. Mais, j'adore.
Parfois, on se complique la vie avec de petits riens, à quoi bon ? Surement la nature humaine est ainsi faite mais alors que faire ???
Pourquoi vit-on ? Pour l'amour de l'autre, non ! On aime se sentir aimer, ça permet d'exister, que ce soit par une femme ou un homme mais aussi par des amis. Savoir que l'on compte pour eux et qu'ils comptent pour nous. L'essentiel de la vie : l'amour et l'amitié quoi de plus ?
Ce soir, je suis allé chez des amis, baignade et nage et ensuite petit diner simple. Discussion sur tout, avis de chacun, j'adore.
Il y a un peu plus d'une semaine, nous avons perdu un copain, c'était surtout un ami de mon ami. Ca m'a beaucoup touché et fait beaucoup réfléchir. 24 ans, est ce un âge pour mourir ? Comment peut-on mourir à 24 ans ? C'est vraiment injuste ! Pourquoi ? Cette question est encore en suspend pour moi. J'essaye de comprendre, et j'ai toujours son visage dans ma tête, vivant et en bonne santé. Je n'aurais jamais imaginé qu'il aurait pu mourir.
Dire aux personnes que l'on apprécie qu'on les aime, ça c'est important. Ne pas hésiter une seule seconde : parents, amis...On ne le dit jamais assez.
A méditer ! Moi, même, je vais y penser...

Bien à vous ...

Posté par tomtom2b à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire